BIOGRAPHIE

MAXIME BÉGIN, MMus, EAO 

 

Natif de la ville de Québec, où il a eu la chance de grandir dans une famille accordant une importance primordiale à l’éducation, aux arts et à la langue française, c’est guidé par ces valeurs et passions que Maxime Bégin a tracé son parcours professionnel. Suite à dix années d’études du piano en privé, il a poursuivi son cheminement en musique au cégep de Saint-Laurent, puis à l’Université de Montréal auprès de M. Jean Saulnier où il a complété un baccalauréat en interprétation du piano classique. Il s’est ensuite spécialisé à l’Université Laval d’où il a reçu deux diplômes de maîtrise en musique (interprétation du piano et didactique instrumentale) sous la direction de Mmes Marie Fabi et Chantal Masson-Bourque. 

En 2010, après avoir travaillé comme musicien sur les scènes canadiennes et internationales et enseigné le piano pendant plus de 10 ans, Maxime Bégin se découvre une passion pour l’enseignement de la musique en milieu scolaire qui le mène à l’Université d’Ottawa, où il complète un baccalauréat en éducation. Il est ensuite embauché par le Conseil des écoles publiques de l’Ontario pour qui il travaille encore aujourd’hui. 

Tout au long de sa carrière de musicien, il s’est mérité de nombreux prix et distinctions, notamment au Concours solo avec orchestre de la Faculté de Musique l’Université Laval et au Concours de Musique du Canada. Il s’est produit sur plusieurs scènes de grande renommée comme le Grand Théâtre de Québec et la Place des Arts de Montréal et dans le cadre d’une multitude d’événements de tous genres, tant comme soliste que chambriste et accompagnateur. 

Maxime Bégin enseigne aujourd’hui la musique et le chant choral à l’école élémentaire publique Julie- Payette de Kanata, où il s’efforce de transmettre sa passion pour la musique aux jeunes et de leur offrir le plus d’opportunités possible de contribuer à garder vivante leur communauté francophone. Ses élèves se produisent régulièrement sur les scènes de la région d’Ottawa. Il dirige aussi le Choeur de l'Ouest de la Maison de la Francophonie d'Ottawa. Il s’est mérité le prix des Bâtisseurs d’excellence du CEPEO dans la catégorie Fier Franco en 2017 ainsi que le prix Bernard Grandmaître de l'ACFO de l’Intervenant en éducation de l’année en 2018.